Recyclage : Le saviez-vous ?

Le système linéaire de notre économie – extraire, fabriquer, consommer, jeter – a atteint ses limites.

Face à l’urgence climatique, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte encourage la lutte contre les gaspillages, la réduction des déchets à la source, leur tri et leur valorisation.

 

Comment mettre en place le tri et le recyclage des déchets, devenus obligatoire en entreprise ?

 

 

Obligation Tri 5 Flux

Le décret n° 2016-288 du 10 mars 2016 fait obligation aux producteurs et détenteurs de déchets, de plus de 20 personnes (entreprises, commerces, administrations..), de trier à la source 5 flux de déchets, afin de favoriser la valorisation de ces matières :

  • papier/carton
  • métal
  • plastique
  • verre
  • bois

 

Les modalités

Les déchets sont entreposés et collectés soit séparément les uns des autres, soit tout ou en partie en mélange entre eux.

De précieux conseils de mise en œuvre sont disponibles sur le site de l’ADEME.

 

Les avantages

En agissant à la source, vous réduisez :

  • le coût complet de vos déchets qui comprend votre facture de gestion des déchets,
  • le coût de gestion interne (temps passé, matériel…),
  • le coût de génération (achat et de transformation des matières et emballages) qui deviennent des déchets.

Sans compter qu’en cas de non-respect de la procédure, une astreinte journalière après mise en demeure et jusqu’à 150 000 € d’amende sont prévus !

“Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas”.

 

Trier, c’est :

  • prendre conscience des quantités jetées par type de flux,
  • remonter à la source de ses déchets pour comprendre leur origine
  • et mettre en place des actions pour les réduire est encore plus bénéfique.

 

Le coût complet des déchets représente plus de 14 fois la seule facture du prestataire déchet.

 

 

Conseils pour la gestion des déchets

 

Le développement des technologies de l’information et de la communication (TIC) n’a pas diminué la quantité de papier au bureau, comme on aurait pu s’y attendre.

Le papier reste le premier consommable utilisé au bureau.

 

Il existe trois règles d’or pour la gestion du papier : réduire, réutiliser, recycler

Réduire l’utilisation de papier, c’est :

  • éviter de tout imprimer,
  • imprimer ou photocopier en recto-verso,
  • imprimer deux pages par feuille,
  • privilégier l’envoi d’information par mail ou la mise à disposition sur intranet,
  • ou encore annuler les abonnements inutiles aux journaux, bulletins et revues.

 

Réutiliser le papier, c’est utiliser le coté vierge des papiers imprimés comme brouillon ou utiliser des enveloppes à utilisation multiple pour le courrier interne.

 

Recycler, c’est :

  • organiser la collecte du papier usagé :
  • mettre à disposition des corbeilles dédiées,
  • diffuser les consignes au personnel et au prestataire de nettoyage,
  • et organiser l’élimination avec les services municipaux ou un prestataire spécialisé.
  • utiliser du papier recyclé.

 

Si les journaux et les cartons d’emballage sont composés à 80 % de papiers recyclés, seul 5 % du papier ramette acheté est fabriqué à partir de papier recyclé.

 

Le papier recyclé a longtemps souffert d’une mauvaise réputation (papier grisâtre, pelucheux…) Ce n’est plus le cas aujourd’hui !

Il est proposé en différents niveaux de blancheur et de qualité.

Enfin, il est possible d’identifier le papier ayant le moins d’impact sur l’environnement. Ils sont reconnaissables grâce aux labels suivants présents sur l’emballage :


 

Gobelets, équipements informatiques, ampoules…

La pause-café et les réunions produisent aussi pas mal de déchets : gobelets en plastique, dosettes café ou sucre, touillettes, etc.

Dotez-vous d’une tasse en porcelaine, préférez la vaisselle réutilisable et utilisez une cafetière, un sucrier et des cuillères.

Pour les fournitures de bureau, optez pour des articles permanents, pour des produits réutilisables ou durables (stylos rechargeables, porte-mines, crayons en bois…) et privilégiez l’achat de matériel en vrac limitant la production de déchets d’emballage.

Pour le toner et les cartouches d’encre, optez pour les produits rechargeables.

Sinon, pensez impérativement à les recycler en organisant la collecte et la reprise par des entreprises spécialisées.

Pensez également à collecter les bouchons plastiques !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fournitures de  bureau

Les équipements informatiques (ordinateurs, imprimantes, photocopieurs…) en fin de vie font partie des déchets d’équipement électriques et électroniques (DEEE).

Ils contiennent souvent des substances dangereuses pour l’environnement et présentent un fort potentiel de recyclage des matériaux qui les composent.

Ils doivent être collectés et recyclé dans une filière spécifique. Ils peuvent aussi être repris par le fournisseur lors de l’achat d’un nouveau matériel.

Enfin, les équipements obsolètes mais en bon état peuvent aussi être donné à des associations ou au personnel.

Piles et ampoules

Enfin, d’autres déchets sont à traiter avec précaution :

  • Les piles,
  • accumulateurs,
  • ampoules basse consommation
  • ou tubes fluorescents

sont des déchets dangereux dont une grande partie peut être récupérée et recyclée comme matière première.

Ces déchets ne doivent pas être jetés dans les poubelles de bureau.

Un système de collecte doit être envisagé afin de les envoyer dans la bonne filière.

 

 

Nos fabricants ont développé des produits adaptables à chacun de vos besoins :

PICK UP – MANADE

 

Enfin, nous vous rappellons que pour votre mobilier de bureau, le recyclage se fait via VALDELIA.

De plus amples informations dans ici

Ligne ACTUELLE : Les tendances du CoWorking

 

Fin mars a eu lieu notre journée d’expo annuelle dédiée cette année au CoWorking.
Ces espaces partagés où le maître mot est CONVIVIALITÉ.

 

 

C’était pour nous l’occasion de vous faire découvrir l’évolution de la gamme PIXEL By BENE.
Ces cubes en bois avec lesquels vous pouvez créer tout le mobilier dont vous avez besoin.
La gamme s’est enrichie de plusieurs dimensions de cubes et vous permet aujourd’hui de créer encore plus !

 

Bureau, table, rangement de proximité, grandes étagères, table basse, table haute (mange-debout), assises, banc, tabouret, bar, estrade…
Soyez créatif !

 

Afin de créer une ambiance plus chaleureuse, propice à ces espaces, nous nous sommes associés à la société Cadre Vert.
Située à Bezannes, Cadre vert réalise des compositions de plantes naturelles stabilisées et donc sans aucun entretien !
Certaines d’entre elles ont en plus l’avantage d’avoir un fort pouvoir acoustique… Lions l’utile à l’agréable !

 

Ces espaces partagés sont également l’occasion d’installer des produits plus “fun”, plus habitat, puisque c’est également la grande tendance de ces dernières années.

 

N’oubliez pas que le bien-être au travail est devenu aujourd’hui l’un des facteurs les plus importants pour les salariés, autant voire plus que la rémunération !

Le travail n’est plus vu aujourd’hui uniquement comme un gagne-pain. La vie professionnelle et la vie privée sont totalement liées.
Les entreprises qui réussissent le plus sont celles où les salariés se sentent bien… !

Voici 2 articles intéressants sur ces tendances :

A vous d’adapter tout cela selon la taille et la culture de votre entreprise ! 

Assis comme sur un nuage… #CoreChair

Jamais une assise n’aura été aussi confortable et ergonomique !

Le MOUVEMENT fait toute la différence !
Notre vie moderne est caractérisée par l’inactivité physique : de longues heures passées au bureau (en moyenne 7.5h), le manque de temps pour quelques minutes de marche durant les pauses, un verre pris en fin de journée en position assise ou une soirée passée confortablement sur le canapé.

Ces conditions de travail et ces habitudes ne répondent malheureusement pas aux besoins de notre corps et de notre organisme.
Notre système vital est conçu pour bouger, effectuer des efforts physiques et se reposer.
Seul cet équilibre permet d’atteindre une efficacité optimale et de rester concentré au travail.

Assis comme sur un nuage
En alliant posture assise et mouvement, CoreChair favorise le bien-être, renforce la musculature, garantit une meilleure posture,
et améliore l’efficacité et la capacité de concentration.

La forme de l’assise du siège CoreChair a été étudiée afin que l’utilisateur ne ressente plus aucun point de pression.
En position assise le soutien et le maintien sont excellents.

Le confort est tel, que l’on a l’impression d’être assis sur un nuage … et ce pendant des heures.
La conception est brevetée et s’appuie sur des années d’expérience dans le développement de sièges spécifiques dans le domaine de la rééducation et de la prévention.

TECHNOLOGIE
Ce mécanisme permet de garder le bassin en micro-mouvements constants et d’améliorer le maintien grâce à des mouvements de compensation.

Une posture assise dynamique sur CoreChair stimule la circulation, active et renforce les muscles stabilisateurs et prévient ainsi des effets négatifs d’une posture statique.
Ainsi, les muscles de l’utilisateur se renforcent en douceur et réduisent le risque de douleurs dans le dos et la nuque.

Découvrez tout l’univers de CoreChair via le site internet dédié et la chaine Youtube :

LEGENDS OF CARPETS…

BEAUTE ANCIENNE
Les derniers rayons du soleil baignent la savane d’or liquide.
Les zèbres paissent dans un creux, une girafe émerge des acacias.
L’incidence changeante de la lumière transforme la vue en une immensité sans fin.
Les villes fourmillent de vie : air parfumé et couleurs vives des épices du bazar, transitions de couleurs sur les murs plâtrés à la main
les ruelles, la poussière et la chaleur scintillante, les mirages chatoyants et les magnifiques jardins d’orchidées.

Les tapis Walter Knoll ont été développés en collaboration avec le designer de tissus Helmut SCHEUFELE et s’inspirent des paysages et des couleurs de l’Afrique.
La collection tire sa force de la créativité du continent qui se matérialise en œuvres d’art intemporelles et tissées.
Sur certains modèles, les rouges et les bleus intenses rappellent les reflets du ciel au lever du soleil;
Sur d’autres, des teintes naturelles sombres semblent souligner la beauté éparse des couches rocheuses du désert.
Images de naturel et d’élégance.

Fabriqués au Népal, les ateliers de partenaires certifiés sont souvent entre les mains de la même famille depuis des générations.
Le Népal a été l’un des premiers pays à développer l’art des tapis noués à la main.
Des tapis de qualité supérieure sont produits ici, conformément à des traditions artistiques et artisanales séculaires.
Les plus fines fibres de laine, de soie et d’orties tibétaines filées à la main sont traitées avec habileté pour former des zones de différentes hauteurs de poil et densités de nœuds.

Les tapis y sont fabriqués à la main en utilisant des méthodes traditionnelles de nouage tibétain dans des conditions durables et socialement responsables.
Les tapis noués à la main sont extrêmement précieux. Ils sont fabriqués entièrement avec des matériaux sélectionnés.
Contrairement aux tapis finis à la machine, ils se caractérisent par leur individualité, leur durabilité et leur qualité particulière.

Le nombre de nœuds détermine la qualité d’un tapis.
Les tapis Walter Knoll ont une densité de nœuds très élevée avec 150 000 nœuds par mètre carré ou 100 nœuds par pouce –
Un signe d’une qualité particulièrement élevée qui complète la beauté du matériau et des motifs.

Carding est le terme utilisé pour désigner le redressement de fibres de tissu lâches et courtes qui composeront le velours.
Contrairement au “peignage” qui consiste en le lissage de fibres de tissu longs.


La laine des hauts plateaux tibétains, la fine soie chinoise et le fil d’ortie possèdent tous des qualités exceptionnelles qui caractérisent par conséquent les produits.
La soie est une fibre de tissu exquise tirée du cocon du ver à soie.
La soie chinoise utilisée pour les tapis Walter Knoll se caractérisent par leur structure très forte et robuste et leur brillance.

Aussi naturel que le coton et aussi brillant que la soie, la fibre d’ortie se caractérise par son authenticité et son éclat élégant.
Elle est aussi extrêmement résistante à la déchirure, comme le coton, et peut être gonflée. Les fibres peuvent absorber une quantité incroyable d’eau.

La laine des hauts plateaux tibétains est l’une des laines les plus solides et précieuses dans le monde. La laine de mouton
a de longues fibres élastiques et une teneur très élevée en graisse qui protège naturellement les tapis de la saleté.

En raison de la nature hétérogène des fibres et des fils, de la diversité de leurs couleurs et de leurs teintes et de l’interprétation personnelle des artisans,
chaque tapis devient un chef-d’œuvre unique.
Ces objets sont la preuve vivante que les vraies valeurs sont transmises avec sagesse de génération en génération.

Pour teindre les tapis, seuls des colorants spéciaux sont utilisés, écologiques ou écologiques, 100% naturels.

Le label international STEP de l’Organisation du commerce équitable promeut des conditions équitables de production et de commerce au sein de l’industrie du tapis à l’échelle mondiale :
pas de travail forcé ou d’enfants, conditions de travail et de vie équitables pour les fabricants de tapis, des salaires décents et équitables et des méthodes respectueuses de l’environnement. de production.
Les ateliers des partenaires au Népal sont régulièrement suivis par Label STEP.
Ils se conforment les directives de l’organisation indépendante du commerce équitable.

ENTRETIEN
La quantité naturelle de graisse contenue dans la laine des hauts plateaux tibétains protège naturellement les tapis contre la saleté.
Passez régulièrement l’aspirateur et gardez les tapis à l’abri de la lumière directe du soleil pour préserver leur état.

NETTOYAGE
Les tapis noués à la main ne peuvent être nettoyés que par des nettoyants spécialisés.
Un lavage professionnel est recommandé tous les 5 à 10 ans selon le degré d’utilisation du tapis.
Le nettoyage par des nettoyants non spécialisés peut endommager le tapis.

Concevoir le bureau à domicile idéal

Avec l’essor du télétravail et des professions indépendantes, travailler chez soi est de plus en plus fréquent.
En cette rentrée, accordez-vous un peu de temps pour repenser et réorganiser votre bureau à la maison…

Photographs fof Ronni Molinari’s office in Westport CT for USM

Evaluez vos besoins !

Commencez par bien prendre le temps d’évaluer vos besoins et de lister tout le matériel nécessaire pour travailler.
Par exemple, si vous exercez un métier dans le domaine du graphisme, un grand écran, une tablette et une imprimante devront trouver leur place dans votre espace.

Si vous exerciez votre profession en couple, deux personnes devront pouvoir s’installer dans le même espace, côte à côte ou face à face, à vous de choisir.
Si le bureau a vocation à être utilisé par toute la famille, il devra être spacieux, pratique et adapté tant pour les petits que pour les grands.
La bonne idée : aménagez un coin à hauteur des plus petits en ajoutant un petit module USM Haller qui viendra prendre place à côté du bureau.

Définissez son emplacement

Déterminer l’emplacement de votre bureau dans la maison.
Il devra s’agir d’un lieu, dans la mesure du possible, éloigné des pièces de vie, où vous pourrez vous isoler de l’agitation du foyer et vous concentrer sur votre travail.
Privilégiez à minima un endroit bénéficiant d’une bonne lumière naturelle, essentiel au bien-être et à la santé.
Sinon, assurez-vous de disposer d’un éclairage artificiel approprié.

Trouvez votre style

En matière de décoration, la couleur représente également une composante essentielle. Des couleurs vives peuvent susciter un environnement dynamique et motivant.
Vous pouvez également repeindre un pan de mur d’une couleur vive qui s’accordera à votre bureau.
Des teintes plus douces ou plus foncées créeront un décor plus apaisant, propice à la concentration.

Pensez rangement

Si votre espace de travail se trouve dans le salon, pièce dans laquelle vous recevez, vous vous trouverez confronté à la même problématique qu’une cuisine ouverte dans laquelle on souhaite cacher les éléments inesthétiques. Profitez donc des nombreuses possibilités de configuration du système USM Haller pour faire disparaître dans des tiroirs ou derrière des portes abattantes et escamotables tous les objets disgracieux que vous préférez cacher: box internet, imprimante, scanner…

Dans le cas d’un bureau utilisé par toute la famille, dédiez un tiroir à chaque membre de la famille. Et pourquoi pas chacun une couleur attitrée ?
Lorsque ces rangements ne suffisent pas, vous pouvez ajouter des boîtes Inos qui trouveront naturellement leur place sur vos étagères et garderont vos objets à l’abri de la poussière.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez désormais configurer vous même vos meubles USM depuis le configurateur en ligne !

Vous êtes inspiré ?

Lancez-vous !

Le lampadaire mobile Flex de LUCTRA

Parce que la lumière naturelle n’est pas la même le matin que le soir, adoptez l’éclairage circadien !

2 LED blanc froid et 2 LED blanc chaud.

3 températures de couleur

Le lampadaire mobile, sans fil, FLEX de chez LUCTRA vous offre :

  • une autonomie de batterie jusqu’à 6h,
  • se recharge en 1h30.
  • Ultra léger (2 kgs),
  • Niveau d’éclairement jusqu’à 1000 Lux !

Disponible en blanc, argent, orange ou noir.

Venez le découvrir dans notre showroom !

Pixel By BENE

Pixel By BENE ! Créez l’espace dont vous avez besoin !